Maquey Blues

Léon Kadi : violon, ravanhatta, hajouj, bansouri, percussions
Guillaume Lagger : harmonica, guimbarde, percussions
Nicolas Silvestrini : guitare

enregistré du 22 au 24 mai 2010 à Maquey Blanc (Alpes)

prise de son et mixage : Benjamin Vicq pour Holophonik
mastering : Renaud Millet-Lacombe à Hush Sound
conception pochette : Sylvie Wibaut
sérigraphie : Dirty Hands

sortie : septembre 2011

Cet enregistrement dans le petit chalet de Maquey Blanc marque le début du trio actuel. Nicolas Silvestrini et Guillaume Lagger invitent Léon Kadi, son violon et ses instruments d’un peu partout pour une rencontre magique, tout en liberté, calme et profondeur. De longue sessions d’improvisation seront sélectionnés 7 instants, 7 morceaux intemporels d’une musique née du silence.

"Musique folk ? Musique du monde ? Musique contemporaine, ou, pourquoi pas, ethnofiction musicale, pourrait-on dire de ce nouvel opus de L’ironie du son. Le groupe genevois tresse ici de délicates mélodies développées en douceur sur un lit d’instruments acoustiques. [...] Voici un trio voyageur du meilleur tonneau."
(Fabrice Gottraux, Tribune de Genève, 19/11/11)

"Les textures sont de prime importance pour L’ironie du son. Tout est dans la pureté des intentions et la saleté des timbres. [...] Le pas lent de la musique vous fait faire des kilomètres, s’arrête dans une clairière où la lumière est différente, reprend prudemment et disparaît à l’horizon."
(Nicolas Lambert, Viva La Musica, 01/12)
L’ironie 2010


Léon Kadi : violin, ravanhatta, hajouj, bansouri, percussion
Guillaume Lagger : harmonica, jews harp, percussion
Nicolas Silvestrini : guitar

recorded from 22 to 24 may 2010 in Maquey Blanc (Alps)

recording and mix : Benjamin Vicq for Holophonik
mastering : Renaud Millet-Lacombe at Hush Sound
artwork : Sylvie Wibaut
serigraphy : Dirty Hands

release : september 2011

This recording in the small chalet of Maquey Blanc marks the beginning of the current trio. Nicolas Silvestrini and Guillaume Lagger invite Léon Kadi, his violin and instruments from all over for a magical encounter, all with freedom, calm and depth. From long improvisation sessions will be selected 7 minutes, 7 timeless pieces of music born of silence.


haut de page